Mardi 24 avril: Assemblée Générale des hôpitaux en lutte au CHU d’Angers

Mardi 24 avril au CHU d’Angers s’est tenue la 4ème Assemblée Générale des hôpitaux en lutte réunissant une trentaine de délégations d’hôpitaux représentants des dizaines d’établissements partout en France (syndiqués SUD, CGT, CFDT, FO ou non syndiqués), des collectifs d’usagers (Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité) et de soignants …

Lire la suite de Mardi 24 avril: Assemblée Générale des hôpitaux en lutte au CHU d’Angers

Publicités

2500 manifestant.e.s à Angers le 19 avril pour la convergence des luttes!

Cheminots, hospitaliers, salariés du privé comme du public, retraités, jeunes... 2500 personnes ont manifesté leur colère contre la politique d'austérité du gouvernement dans les rues d'Angers. Une première journée de convergence des luttes qui ne restera pas sans suite!   Prise de parole à la manifestation du 19 avril 2018 Didier TESTU secrétaire général de …

Lire la suite de 2500 manifestant.e.s à Angers le 19 avril pour la convergence des luttes!

CHU d’Angers, CESAME: 500 hospitaliers mobilisés jeudi 5 avril. Un mouvement qui prend de l’ampleur!

A l'appel de l'intersyndicale CGT, Sud, FO du CHU d'Angers, 400 agents ont manifesté jeudi 5 avril entre le CHU et la place du Ralliement. Une grosse manifestation qui marque l’opposition résolue des salariés au plan de suppression de postes annoncé par la direction. Les agents du CESAME, qui subissent également un plan de suppressions …

Lire la suite de CHU d’Angers, CESAME: 500 hospitaliers mobilisés jeudi 5 avril. Un mouvement qui prend de l’ampleur!

19 avril : et pourquoi pas nous?

Texte du tract de l'UL 2018.04.05 :format pdf Les cheminots en grève, débrayages et mobilisation sans précédent dans les hôpitaux et EHPAD, les éboueurs en grève à Paris et dans d’autres villes… Et pourquoi pas nous ? N’en déplaise à la direction de la SNCF et à tous les commentateurs gouvernementaux, la grève des cheminots est …

Lire la suite de 19 avril : et pourquoi pas nous?