Fermetures de lits estivales : le CHU d’Angers pompier pyromane !

fermetures de lits estivales

CHU d’Angers : COMMENT CASSER LE SERVICE PUBLIC DE SANTÉ ?

La direction du CHU annonce dans plusieurs services de médecine et de chirurgie la fermeture de lits supplémentaires au-delà des fermetures prévues afin de « redéployer » le personnel sur les remplacements d’été.

Ci-dessous la réponse de la direction  le 9  juillet aux questions de la CGT :

« Vous avez interrogé Madame La Directrice Générale concernant d’éventuelles fermetures de lits supplémentaires. Je vous confirme qu’un travail a été engagé en ce sens la semaine dernière et est en voie de finalisation en lien avec les chefs de Pole, chefs de service, l’encadrement, les directeurs de Pôle, la Direction des soins et la DRH.

L’Etablissement a été confronté, depuis le début de la semaine 26 (à partir du 25 juin) à des désistements massifs de candidats, notamment infirmiers, après des entretiens pourtant concluants pour pourvoir les postes au titre des mensualités de remplacement estival. Une telle situation s’avère inédite pour notre établissement dans un tel volume. Nous avons  sollicité l’ensemble des pôles pour envisager toutes les hypothèses les moins dommageables possibles au regard de l’activité, et avec pour objectif le maintien d’une offre de prise en charge sécurisée. »

Il y a bien évidemment beaucoup de conséquences pour nous dans les services : changements de services, de plannings, d’horaires de travail et même, comme en dermatologie, déménagement pur et simple du service d’hospitalisation complète en médecine interne !  Le tout annoncé quelques jours avant !!!

La direction dit qu’elle n’a pas pu anticiper les désistements de ces remplaçants…

La CGT ne s’en étonne pas : La direction  propose  des CDD de quelques semaines, des salaires en dessous des grilles de base, aucune perspective de rester à l’hôpital et a donné des réponses tardives aux candidatures…

Dans ces conditions, travailler à l’hôpital est loin d’être attractif et les éventuels candidats acceptent des propositions plus sécurisantes.

Et la CGT fait bien sûr le lien avec les nombreux postes supprimés dans les services et l’application d’un ratio d’un aide-soignant et 1 infirmier pour 9 à 12 patients. Nous travaillons déjà en sous-effectif car la direction veut équilibrer son budget en diminuant de façon dramatique le personnel …, la direction fait pression sur les médecins comme sur tout le personnel pour accroître l’activité et « produire »  plus d’actes afin d’augmenter les recettes et en même temps, elle restreint les capacités du CHU !!!

C’est incompréhensible …. A moins que la direction ait fait le calcul qu’elle ferait là aussi des économies …

Cela veut donc dire que tous les services vont être pleins à craquer avec des patients hospitalisés dans des secteurs ne correspondant pas à leur pathologie !

La direction doit titulariser les contractuels, rémunérer les CDD sur les grilles en vigueur et faire cesser les pressions continuelles sur les équipes en modifiant sans cesse les horaires et les plannings.

Pour un hôpital « attractif » il faut au minimum des conditions de travail et des salaires décents !

 NON À LA CASSE DE L’HÔPITAL !

Syndicat CGT du CHU d’Angers :  02 41 35 32 20  – 07 60 89 58 50        

Courriel :  cgt@chu-angers.fr           Facebook : CGT CHU-angers

 

dessin chu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s