Décès d’un digne représentant du patronat français

Contrairement à la grande presse, et notamment au journal Le Figaro dont l’avionneur Serge Dassault était propriétaire, cette nouvelle ne nous attriste pas.
Ainsi, Serge Dassault échappera comme tous les siens à la justice et à la parodie de procès dont il s’estimait la victime.

Pendant des dizaines d’années, ce représentant d’une des grandes familles du patronat français, par son comportement, a su s’attacher de solides amitiés dans le monde politique. Capable de soutenir Sarkozy et s’embrasser à l’occasion avec Hollande, suspecté d’acheter des voix pour devenir maire de Corbeil-Essonnes, ce triste personnage représente bien ce qu’est la bourgeoisie française : méprisante à l’égard des classes populaires et capable de soutenir toutes les politiques du pire pour défendre ses intérêts de marchands de canon.

Non seulement nous ne verserons pas une larme, mais nous ne pouvons que regretter qu’il échappe à la justice.

1126096-akgakg1425489okjpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s